L’exutoire du charismatique Bajada – Jason Bajada – Moulin Michel de Gentilly – 22 septembre 2018

Son dernier album, il y a mis ses tripes et cela se ressent allègrement. Bien qu’il use parfois de ruse et qu’il y aille de mélodie plus rythmées et moins mélancoliques, il reste que les paroles de Jason Bajada nous transpercent d’émotion.

Depuis que je l’ai découvert il y a quelques années, voir Jason Bajada en spectacle, c’est un plaisir que je m’offre sporadiquement. Pince-sans-rire, toujours prêt à accepter les demandes spéciales, et sans set list, aucun des spectacles qu’il présente n’est pareil.

Son élément, c’est la scène. Même si parfois, le public lui demande des chansons qu’il n’a pas faites depuis longtemps et qu’il a besoin de Google pour les paroles, on le suit partout où il va! Son fidèle compagnon Kevin le laisse tomber? Ce n’est pas un problème pour Jason! Il n’a pas besoin de ça pour charmer les gens qui se sont déplacés.

Son dernier opus, Loveshit II (Blondie and The Backstrabberz), un album double de 20 chansons sorti en 2017, s’écoute à merveille. Il a créé pour plusieurs de ses chansons des vidéoclips incroyablement différents et tous plus intrigants les uns que les autres. Ils sont un peu à l’image de Jason Bajada, cet artiste mystérieux qui fait de la musique depuis près de 15 ans et qui continue à surprendre. Que ce soit en français ou en anglais, il sait trouver les mots pour exprimer ses émotions les plus sombres et profondes.

Si vous n’avez jamais eu la chance de le voir en spectacle, il est présentement en tournée à l’extérieur du pays, mais il va revenir à la maison éventuellement! Je vous conseille donc de ne pas le manquer cette fois-là!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :