Louize (+ Duuu et Nicolet) – Café Bar-Zénob – 15 septembre 2018

Après une saison de festivals, de vacances et de beau temps, c’est le retour de la programmation d’automne du Zénob, et nous, ça nous fait plaisir. Pour ma première soirée préautomnale, j’avais la chance de voir des biens beaux et bons musiciens montréalais qui venaient nous visiter en territoire trifluvien.

Ça a commencé par Nicolet, soit Étienne Hamel. Ce jeune homme talentueux qui maîtrise plusieurs instruments, nous a fait le cadeau d’interpréter ses pièces en solo. Il accompagne souvent le groupe Louize et je dois avouer que l’entrée en matière se fait à merveille avec les pièces folk-new wave de Nicolet. Il nous confie ne pas avoir l’habitude de la chanson, mais la prestation qu’il nous livre fait mentir ses interventions entre les pièces. On écoute attentivement les mots et la musique d’Étienne Hamel même si les gens se laissent parfois aller à discuter, mais ça ne dure pas et on l’apprécie.

Par la suite, c’est Étienne Dupré avec son projet solo Duu qui nous partage ses compositions. Bien qu’il soit membre de plusieurs de groupes (Klô Pelgag, Mon Doux Saigneur, zouz, Louize) Étienne Dupré trouve tout de même le temps de composer des chansons inspirées. Sa musique est planante (souvent il est seul à la basse pour accompagner ses paroles), mais ça fonctionne à merveille! J’ai aussi adoré le concept visuel de son EP, qui est composé de dessins d’enfants de 6 à 8 ans qui ont été « pimpés » par Ojo (Jonathan Peters) lors d’un atelier parascolaire.

Depuis leur évolution, le duo Fire/Works devenu Louize n’était pas encore venu à Trois-Rivières et j’avais très hâte de les voir! J’ai beaucoup aimé leur album Imitation Gold sorti en février 2018, mais j’aime encore plus savourer les pièces live. Avoir l’occasion de voir la complicité entre les jeunes hommes et de les entendre jouer de leurs instruments respectifs ça fait tellement toute la différence lorsqu’on écoute de la musique!

Je ne sais pas si je suis la seule à vivre une espèce d’obsession, lorsque j’assiste à un spectacle d’un groupe que j’aime beaucoup, mais les jours suivants, j’ai seulement envie d’écouter leur musique. Je suis comme sur un gros high et je revis chaque moment de la soirée dans ma tête.

J’ai particulièrement aimé entendre les chansons Marketing + Ads et Out of this, qui sont mes préférées sur l’album. Même si leur opus n’est pas sorti depuis longtemps, ils ne cessent jamais de composer et ont déjà quelques nouvelles pièces qu’ils jouent sur scène.

Ils seront très bientôt au Zaricot, soit le 6 octobre. Donc, si vous n’avez pas encore eu la chance de les voir en spectacle, c’est le moment où jamais!

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :