Galerie-photo des festivals du mois d’août! Trois-Rivières en Blues et Le Festival de la Poutine de Drummondville

Ce fut un gros mois d’août pour l’équipe du Synthétiseur. Nos photographes étaient présents au festival Trois-Rivières en Blues, et on a assisté à plusieurs spectacles. Ils ont pris de magnifiques photos et j’ai tardé à vous les partager pour garder le suspense. Voici donc les photos prises par Yoan Beaudet et Joé Lacerte!

Voici les photos de Trois-Rivières en Blues.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Pour le Festival de la Poutine de Drummondville, j’ai eu la chance encore une fois de participer à ce merveilleux festival. Le site est vraiment exceptionnel pour les amateurs de poutine et de musique, car les deux activités (dégustation et écoute de musique) cohabitent sans être dans la même portion du site, ce qui est vraiment génial.

Premièrement, j’ai ENFIN pu voir le phénomène Hubert Lenoir en spectacle. Je n’ai pas été déçue par son interprétation des succès de son album Darlène, mais également de voir les réactions des gens dans l’assistance lorsqu’il y allait des mouvements explicites, ou qu’il embrassait son guitariste pour aucune raison. C’est un performeur hors-pair, et il divertit la foule, ça on ne peut lui enlever. Même s’il n’est pas Robert Charlebois, je l’aurais préféré en fin de soirée. J’avoue encore regretter aujourd’hui ne pas avoir été présente au lancement de l’album au Dagobert à Québec. J’aime qu’on le retrouve dans des contextes qui ne lui collent pas nécessairement à la peau, mais j’avoue que je l’aurais préféré dans son élément, où il aurait pu se laisser aller complètement, quoique je ne pense pas qu’il s’empêche vraiment de le faire habituellement. C’est aussi intéressant de voir la complicité de tous les musiciens sur scène. Bref, je crois que même pour les gens qui ne sont pas amateurs de sa musique, ça vaut la peine de le voir au moins une fois en concert.

J’ai aussi réussi à voir les grands vainqueurs de la dernière édition des Francouvertes : LaF, et je dois dire que j’ai beaucoup aimé. Les trois rappeurs et leurs beatmakers semblent avoir un plaisir fou à jouer ensemble, ont d’excellents beats et une énergie contagieuse. On ne pouvait s’empêcher de danser avec eux tout au long de leur performance. Ils offrent un bel étendu de mélange de styles de musique comme le hip-hop, le trap et même le house dans plusieurs de leurs pièces, ce qui apporte une texture intéressante et qui les fait sortir du lot! J’espère avoir l’opportunité de les revoir bientôt!

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Cela conclut notre mois d’août. On se restructure tranquillement, et bientôt on vous revient avec plein de beaux articles et de nouveaux collaborateurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :