[FESTIVOIX] Compte rendu de David – 8 juillet 2018

Crédit photo: David Ferron

L’Orphéon de Saint-Élie-de-Caxton – Voix Chorales – Scène Espace Côté Jardin – 10 h

Vous vouliez rencontrer en même temps une femme-pieuvre, un clown, un savant fou et une aristocrate ? Pour ce faire, il suffisait d’être sur la scène du spectacle de l’Orphéon hier !

En effet, les 27 membres de ce projet, qui comprend Lysandre Champagne (cheffe d’orchestre ainsi que directrice musicale et artistique), Blanche « Flanche » Baillargeon (contrebasse), Jeff Mosley (guitare), Yvan Belleau (clarinette, saxophone) et 23 choristes, se sont parés de leurs plus beaux (et loufoques) habits pour créer une ambiance un peu folichonne et rigolote qui caractérise le projet. Entre les chansons, cette ambiance est marquée par les fous rires des membres lorsque Champagne lance un commentaire pince-sans-rire.

Le répertoire inclut principalement des chansons de Boris Vian, sauf pour deux exceptions : Le sexe des étoiles de Klô Pelgag et Ketchup de l’auteure-compositrice-interprète Julie Hamelin. Cette dernière pièce, qui se veut à la fois un « hommage au chialage des enfants » et une revendication au droit de « faire le bacon » pour les adultes, est mon coup de cœur.

J’ai trouvé que l’harmonie entre les envolées vocales, spectaculaires, et la musique était parfaite. Il faut dire que la direction de la chorale, assurée par Lysandre Champagne, et les arrangements, coordonnés par le belge Brice Léger, sont impressionnants. Autre fait important à souligner : les membres de l’Orphéon n’ont eu que cinq pratiques avant de présenter le spectacle d’hier.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :