Le meilleur du rock garage québécois – I.D.A.L.G. + Ponctuation – Trou du diable – 28 avril 2018

Samedi soir, le Trou du diable nous présentait un excellent plateau double : I.D.A.L.G. et Ponctuation. Les deux groupes s’installent dans une sorte de rock garage qui penche parfois vers du nouveau surf rock. Si vous aimez le rock garage qui fait danser, les deux formations sont à ne pas manquer.

Tout d’abord, la formation montréalaise I.D.A.L.G., qui se présente sous cet acronyme puisqu’elle se nommait auparavant Il danse avec les genoux, a commencé la soirée avec Demi-Serpents, la pièce qui représente le mieux l’identité du groupe. À ce jour, la formation a deux EP et un album, Post dynastie, paru en 2015. Plus psychédélique que Ponctuation et possédant un plus large éventail instrumental, I.D.A.L.G. a une très belle identité musicale qui se veut dark, mais très festive à la fois. Nous sommes tombés sous le charme l’année dernière lors d’un spectacle au café Frida. D’ailleurs, vous pouvez lire le compte rendu qu’on en a fait juste ici.

Présentant cet hiver leur troisième album, Mon herbier du monde entier, le duo punk rock Ponctuation revient avec une identité plus construite. Maintenant accompagné par d’autres musiciens, le groupe a de nouvelles influences plus approfondies et une nouvelle ambiance musicale. Toujours aussi à vif, le groupe apporte quelque chose de plus subtil à quelques moments. On a pu remarquer Emmanuel Éthier à la basse qui est également avec Chocolat, ainsi que Tommy Johnson à la guitare qui était aussi présent à la basse avec I.D.A.L.G.

Les deux groupes semblent former une belle communauté de musiciens puisque certains membres jouent ensemble dans la formation Jesuslesfilles qui lance d’ailleurs un nouvel album dans les prochaines semaines. Le groupe sera de passage au café bar Le Zénob pour leur tournée de lancement le 12 mai prochain.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :