[SPECTACLE] QW4RTZ à la salle J.- Antonio-Thompson

 

De retour dans la ville où tout a commencé pour eux, le groupe QW4RTZ se produisait à la salle J.-Antonio-Thompson le 12 mars 2016.  Les spectateurs n’en étaient pas à leur première prestation du groupe, qui revient cet été au FestiVoix de Trois-Rivières le dimanche 26 juin à 19h sur la scène Bell Fibe, à la demande générale. En effet, ils ont demandé au public d’applaudir si ce n’était pas la première fois qu’il les voyait, et la foule était étonnamment bruyante à ce moment précis.

En première partie, un groupe de cinq jeunes de Trois-Rivières, Euphonie, reprenait quelques pièces a capella des groupes Mes Aieux, Clean Bandit et Bears of legend, qui seront également au FestiVoix de Trois-Rivières le 1er juillet à 19h sur la scène Bell Fibe.

Même s’ils sont connus de tous dans le coin, leur spectacle commence par une présentation des quatre membres de la formation, soit Louis-Alexandre Beauchemin, Philippe C. Leboeuf, François ‘’Fa2’’ Dubé et François Pothier Bouchard. Chacun y va de ses performances vocales et par la suite, ils continuent sur un ton plus humoristique.« C’est quoi un groupe a capella pour vous? Quelque chose de puriste comme Il Divo? Un Barber Shop? Un groupe plus Jazz? Pentatonix? ». Après avoir fait l’éventail des possibilités, ils expliquent ce qu’eux font et comment ils le font en interprétant une des premières pièces qu’ils ont montées ensemble, Grace Kelly de Mika. Le public rit beaucoup, mais est aussi très impressionné des arrangements vocaux des quatre jeunes hommes.

S’en sont suivis les numéros qui m’ont le plus divertie durant le spectacle. Les nostalgiques dans la salle furent servis par le numéro boysband reprenant les succès de Nsync’, Les Backstreet Boys, New kids on the block et plusieurs autres. Après avoir chanté quelques chansons plus récentes, ils sont revenus avec leur concept d’émission de cuisine. Derrière un comptoir, ils jouaient littéralement avec la nourriture, tout cela en chantant des pièces qui se voulaient « sexy ». C’était à la fois rafraîchissant et amusant de les regarder. Cela s’est conclu par l’entracte du spectacle.

Au retour, le divertissement n’était pas terminé. À chaque segment du spectacle, ils nous surprenaient avec une chanson originale en espagnol complètement farfelu, un Ave Maria remixé avec la chanson Crève mon sale de feu Crampe en masse, un mash-up de Disney ainsi que la chanson Alleluia de Leonard Cohen. La dernière était un souvenir des moments passé aux petits chanteurs de Trois-Rivières avec Labbé Thompson. Ils ont même tenté de faire chanter le public pour la dernière pièce, mais ce ne fût pas un grand succès. Au rappel, ils ont remercié le public avec le succès de Bruno Mars et Mark Ronson Uptown Funk.

Somme toute, Qw4rtz offre un spectacle qui fait passer par toutes les gammes d’émotions. Ce qui m’a le plus surpris, c’est à quel point j’ai ri durant le spectacle. Les quatre chanteurs sont attachants et talentueux, mais ils sont également vraiment très drôles. Je ne vais certainement pas manquer leur performance au Festivoix cet été.

Crédit Photo : Izabelle Dallaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :