[ENTREVUE] Entrevue avec I.D.A.L.G pour les festivités des 25 ans de CISM 89,3

 

Dans le cadre des festivités des 25 ans de CISM 89,3, le groupe I.D.A.L.G a eu la gentillesse de répondre à nos questions.

Ils seront en prestation le 2 avril juste avant Les Hôtesses d’Hilaire et Galaxie.  Nous vous invitons fortement à consulter les événements des 31 mars1er avril et 2 avril afin de participer aux fêtes entourant cet anniversaire !

L’ENTREVUE:

Q: Vous avez régénéré votre nom de groupe il y a peu de temps, passant de Il danse avec les genoux à I.D.A.L.G. Pourquoi ce renouveau?

R: Un des états mexicains où se trouvait jadis les cités toltèques se nomme Hidalgo, ça été comme un signe, en parfaite “synchronicité” avec les thèmes de l’album Post Dynastie! Sinon, I.D.A.L.G. c’est plus punché et plus neutre; particulièrement pour l’album, cette neutralité permet de mettre l’emphase sur l’univers évoqué plutôt que sur le nom du band, question de former un tout plus unifié.

 

Q: Expliquez-nous l’idée et le concept derrière votre premier album, Post Dynsatie.

R: L’album est ponctué de références à Quetzalcoatl et s’organise autour du mythe de la divinité Toltèque, mi-serpent/mi-oiseau: confrontation, tentation, honte, immolation d’un dieu; famine, désordre, déclin d’une cité; jusqu’à s’obscurcir en dépeignant une lente apocalypse dans le dernier titre Lac de plumes. Quant aux textes, ils traitent globalement d’une capacité d’adaptation absolue face à l’emprise et au contrôle qu’un être ou qu’une aristocratie peut avoir sur un individu.

 

Q: Depuis la sortie de l’album, vous avez fait quelques spectacles. Comment le public réagit jusqu’à maintenant?

R: Ça réagit bien! On a fait trois dates en Ontario après le lancement de l’album. Hors de notre zone de confort habituelle, on savait pas trop à quoi s’attendre, mais le monde était vraiment le fun — et courageux dans le cas du Winterfest d’Hamilton où on se battait tous contre un -25°C, un vrai de vrai Winterfest! On a aussi très hâte de voir les réactions du public en Europe, on voit ça dans 2 semaines!

 

Q: Quels sont les artistes ou albums qui vous inspirent au niveau des textes, de la musique, de l’ambiance générale, de la performance sur scène, etc… ?

R: L’album Post Dynastie est très inspiré de la 2e moitié des années 60, que ce soit par l’univers d’Ennio Morricone, The Velvet Underground ou encore la période Syd Barrett de Pink Floyd. Les univers atypiques de Joe Meek and the blue men aussi.

 

Q: Qu’est -que vous aimez que les gens fassent dans vos spectacles?

R: On aime que le monde danse et/ou se percute et/ou s’empile et/ou reste fixe comme des roches, on aime qu’il y ait de tout, tant qu’on passe tous un bon moment. On ne haït pas se faire sortir de notre confort quand on joue, même si ça implique de se cogner le micro contre les dents et même si ça donne des photos de Yuki avec un air paniqué quand son clavier est en train de foutre le camp!

 

Q: Pourquoi avez-vous accepté de faire partie des festivités des 25 ans de CISM?

R: C’est un honneur! CISM est l’un des médias les plus impliqués en matière de découvertes musicales au Québec. L’équipe a suivi l’évolution du groupe depuis le tout début, on est vraiment content d’être de la partie!

 

Q: Vous faites la première partie de la dernière soirée des festivités des 25 ans de CISM, êtes-vous fébriles ? Stressés ? Heureux? Etc… Racontez-nous !

R: Ce sera notre première fois au Club Soda ou dans une aussi grande salle avec I.D.A.L.G. , on a bien hâte d’aller prendre possession de cette scène là et de partager la soirée avec les Hôtesses d’Hilaire et Galaxie!

 

Pour lire la critique et écouter l’album Post Dynastie, c’est ICI

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :