[SPECTACLE] Au coeur des saisons en région avec Sweet Grass.

Vendredi le 19 février, le groupe Saguenéen Sweet Grass était en visite en sol trifluvien au Café-Bar Zénob. Ils présentaient leur musique aux influences folk-country, parfois jazz et même Maghrébine. En cours d’écriture pour éventuellement sortir un album bientôt, le groupe a déjà un EP de 6 chansons datant de 2014 disponible sur leur bandcamp. Ce qui distingue le groupe, c’est la diversité des instruments qui les accompagnent ; Pierre-Antoine Tanguay joue de la contrebasse, Alexandrine Rodrigue de la guitare, Pascal Gagnon-Gilbert des percussions, Johannie Tremblay s’accompagne de la flûte traversière et de l’harmonica alors qu’Ovide Coudé manie le banjo, la mandoline, la trompette et même l’oud, instrument traditionnel du Maghreb. Au final, nous avons droit à quelque chose de franchement intéressant qui donne envie de taper du pied.

D’après eux, leur alliance donne un son typiquement saguenéen qui peut rappeler la musique traditionnelle parfois. Il est évident que leurs textes sont teintés de références et de couleurs du Saguenay-Lac-St-Jean ayant tous étudié au collège d’Alma en musique. Alexandrine a également eu l’opportunité de participer à une résidence lors du Festival de la chanson de Tadoussac en 2014,  résidence par laquelle des artistes comme Lisa Leblanc et Klö Pelgag sont passées.

Malgré la foule restreinte, les gens ont su apprécier les douces mélodies du groupe et les belles harmonies vocales entre Johannie, Alexandrine et Pierre-Antoine. Chaque chanson (ou presque) commençait en douceur pour ensuite monter progressivement dans l’ajout des percussions et des cordes même quelques fois d’instruments à vent. Bref, on peut dénoter une belle variété de sons dans leur musique et également dans la répartition des solistes.

Prochainement, comme le groupe compose des textes en français et souhaite conserver une image qui s’accorde avec cette vision, ils ont décidé de changer le nom Sweet Grass pour Chassepareil, plante qu’on utilise pour ses racines pour faire entre autres de la racinette (rootbeer). Cela s’accorde également avec les couleurs de leurs textes qui rappellent la nature et les saisons en région. En écriture présentement dans le but de présenter du nouveau matériel en même temps que leur nouveau nom, les membres du groupe sont tous revenus aux sources pour travailler et répéter le plus souvent possible. Nous sommes impatients d’entendre leur nouvel album.

Pour écouter leur EP : Sweet Grass

Pour les dates de spectacles à venir, visitez leur page facebook, toujours sous le nom de Sweet Grass.

1 commentaire sur “[SPECTACLE] Au coeur des saisons en région avec Sweet Grass.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :