[Spectacle] The Brains et BOIDS au Trou du Diable, le 5 février 2016

Vendredi dernier, The Brains et BOIDS ont admirablement ouvert la nouvelle et tant attendue saison du Trou du Diable.

La soirée a débuté avec la prestation du groupe, des Montréalais, BOIDS. Avec une énergie des plus impressionnantes, ils nous ont distillé un punk aux inspirations venant du pop-punk au trash, en passant par le hardcore « oldschool ». Il y avait du mouvement sur scène et j’invite les agités absents vendredi dernier à écouter leurs albums Superbafrango et We Stalk Each Other Like Animals, dont les enregistrements et le graphisme des pochettes me plaisent beaucoup.

Plus tard, ce fut au tour du fameux groupe de psychobilly montréalais, The Brains, de monter sur scène. Rene D. à la guitare et au chant, Colin à la contrebasse et Phil à la batterie nous ont interprété leur dernier album Out In The Dark, qui est pour moi leur meilleur opus, avant de jouer des morceaux plus anciens. Parmi ceux-ci, nous pouvions compter la pièce Take what I want qui a participé à faire danser, tout au long de la soirée, le public présent.

Il fallait être au salon Wabasso vendredi dernier pour assister à une belle soirée orchestrée par The Brains et Boids, deux des excellents groupes du Stomp Records de Montréal.

Prochain concert au salon Wabasso du Trou du Diable : Colin Moore & The Veterans, le 20 février.


Crédits photo : Adrien Le Toux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :