[ALBUM] Noé Talbot – « Déballer le présent »

Noé Talbot a un passé punk rock avec ses autres projets comme Fortune Cookie Club, entre autres, mais l’album qu’il nous a offert le 16 octobre dernier est moins dans ce sens et laisse place à une dimension sentimentale, tout en restant dans le rock acoustique. Nul besoin d’avoir une voix incroyable quand tu as les textes et la sincérité de Noé Talbot, Benjamin Piette de son vrai nom. Là est sa grande force et il nous le prouve avec cet album. J’aime quand je n’ai pas envie de passer une chanson sur l’album et c’est le cas ici avec Déballer le présent. On passe par plusieurs émotions, plusieurs styles et c’est ce qui fait qu’on ne se tanne pas de l’écouter.

Les mélodies des pièces Les miracles, Le feu et Tant promis, sont plutôt marquantes et quelques autres pièces se démarquent davantage par leurs propos.

L’album commence fort avec la pièce titre, Déballer le présent, qui propose des harmonies vocales dès la 2ème minute sur les paroles « si certains naissent pour être grands, personne ne nait pour être petit ». Cette phrase m’est restée dans la tête longtemps après ma première écoute en raison de sa mélodie accrocheuse, mais aussi pour la réflexion que cette phrase propose.

«Tu cherches des mots, alors que je cherche des rimes (…) il y a une question de perspectives qui m’échappe». Cette phrase, qui se retrouve sur la pièce Burrico, semble tout simplement être issue d’une histoire dont les personnes impliquées n’ont pas la même vision des choses. Vers la fin, la mélodie change et devient une période de questionnement et de réflexion face aux relations humaines. Fait intéressant, Burrico est le mot portugais pour définir un petit âne.

Ma pièce préférée est, sans aucun doute, Insoumis puisque ça rejoint mon côté nostalgique et rêveuse.

Déballer le présent promet un beau futur pour Noé Talbot. C’est un album qui marque l’esprit avec l’ambiance imposée par les mélodies et par le côté sans prétention des textes.

Avec son côté rock mélodique acoustique et des textes qui parlent de la vie, des choix, de l’amour, des promesses, des regrets et de la reconnaissance, l’album Déballer le présent est mature, propose une écoute facile et honnête et a un petit goût de « revenez-y ».

Paroles et musique : Benjamin Piette

 

Musiciens :

Basse : Ken Guillaume et Mike Gabriel

 

Guitare électrique : Alexandre Paré

Batterie et percussions : Steve Gagnon

Guitare acoustique et chant : Noé Talbot

 

Réalisation : Noé Talbot et Jérôme Boisvert

Mastering : Ryan Morey

Direction artistique : Jessy Fuchs

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :