[FESTIVAL] FME 2015: ECOUTEDONC.CA DÉBARQUE À ROUYN

Article rédigé en collaboration avec Karina Tardif d’ecoutedonc.ca et CFOU 

Le Festival de Musique Émergente n’a plus vraiment besoin de présentation dans le milieu de la musique indépendante au Québec. En plus d’inciter des milliers de mélomanes à migrer vers le nord pour rejoindre la belle ville de Rouyn-Noranda, où le festival a fait le pari de s’installer il y maintenant treize ans, le FME attire l’attention des médias internationaux et de groupes bien en vue de l’Europe et des Amériques. Fière de son histoire à succès et audacieuse à souhait, l’organisation a même décidé de convier le public et les artistes à ses Quartiers d’hiver, une version hivernale un peu plus modeste, en janvier dernier.

imgres

La présente édition, qui aura lieu du 3 au 6 septembre, réunira encore des artistes de la relève et des artistes établis, de toutes provenances et de tous styles confondus, pour cette édition qui promet encore une fois d’être survoltée. Plusieurs groupes connus et moins connus des lecteurs d’ecoutedonc.ca occupent la grille horaire et une petite délégation ED.C aura donc le plaisir de traverser les contrées éloignées afin de se joindre aux festivités déjantées que l’organisation prévoit. Outre la quarantaine de concerts annoncés, le FME prévoit aussi convier le public à des 5 à 7 musicaux gratuits ainsi qu’à des évènements-surprises qui ont ajouté au fil des ans une touche de magie à sa déjà solide réputation. Par exemple, on a pu voir en 2011 un concert solo gratuit de Patrick Watson qui était présenté sur un terrain vague près d’installations ferroviaires. Pour les concerts annoncés, on attend plusieurs groupes d’envergure internationale, davantage que par les années passées, mais on sait aussi que la crème de la musique indépendante québécoise sera également mise à l’honneur.

Voici quelques concerts que la délégation d’ED.C avait envie de présenter en particulier, car il s’agit non seulement d’incontournables pour les festivaliers conviés à Rouyn, mais aussi, d’arguments de vente au fort potentiel d’attraction pour les citadins de la métropole et de la capitale nationale.

deerhoof
Deerhoof

D’abord, directement issue de la Californie, la légendaire formation DEERHOOF se présentera pour la première fois à Rouyn-Noranda afin d’interpréter une sélection de pièces tirées de son imposant répertoire, réparti sur environ vingt ans, comme ce fût le cas lors de leur prestation dans un autre superbe festival musical du Québec, soit le FIMAV à Victoriaville qui se tenait en mai dernier. Quatuor explosif dont la musique oscille entre le rock bruyant et la pop japonaise, Deerhoof défend depuis vingt ans une philosophie musicale bien à eux où la participation du public, la surprise et l’émerveillement sont au rendez-vous. Deux autres formations viennent compléter un trio de feu de groupes américains en visite à Rouyn, deux autres exemples de musique rock réinventée. Également originaire de Californie, la formation The Dodos, avec son indie folk rock explosif, donnera probablement aux mélomanes réunis à l’Agora des Arts une performance énergique après que Jeanne Added, de France, et Jesse Mac Cormack, un nouvel espoir montréalais, aient réchauffé le public. Autre groupe légendaire que la ville de Québec a eu l’honneur de recevoir en avril dernier dans le cadre des Nuits Psychédéliques, les new-yorkais des Fleshtones roulent leur bosse depuis des années et auront encore plusieurs leçons de rock à donner aux jeunes musiciens qui investissent la scène garage et psychédélique ces derniers temps.

Ensuite, le vieux continent enverra aussi des émissaires de divers genres, notamment les français Ropoporose pour l’indie, Totorro (qui accompagnera Deerhoof) pour l’expérimental, la susmentionnée Jeanne Added pour le post-punk et le compositeur électro de renom Chapelier Fou. À cette liste de musiciens outre-Atlantique s’ajoute Fleshgod Apocalypse d’Italie qui offrira aux fans de métal une performance inoubliable en compagnie de deux bands de l’Abitibi , Abitabyss et Barricade.

Le rock est définitivement servi encore cette année parce que le Québec envoie aussi pas mal de gros joueurs bien connus du public et qui sont pour la plupart passés par le OFF et-ou le FEQ ces dernières années: PONCTUATION, Les MarinellisSandveiss, Lubik, PONI, Heat, Prieur&LandryBarrasso et les très dynamiques énergumènes de Duchess Says, pour ne nommer qu’eux.

L’indie, l’électro et le hip-hop seront également servis, parce qu’on retrouve dans la grille horaire des concerts de haute qualité pour ces trois genres, entre autres, lors de la soirée hip-hop avec Loud Lary Ajust et Toast Dawg, et de la nuit électro, qui se termine avec Das Mortäl et iPHAZE.

0
Safia Nolin

La soirée de clôture est, comme à chaque année, un incontournable et un rassemblement où tout le monde y trouve son compte. Toute l’équipe sera là pour assister aux performances de Safia Nolin, jeune artiste de Limoilou et grande découverte de l’année pour plusieurs, suivie de Séoul, trio dream-pop montréalais. Louis-Jean Cormier terminera la soirée à l’Agora des Arts pour nous laisser finir la nuit avec nul autre que Kid Koala, DJ, ou plutôt «table-tournantiste» reconnu mondialement et installé depuis plusieurs années à Montréal.

Pour vous parler de leur expérience et de leur vision du FME, l’équipe d’ÉcouteDonc.Ca publiera chaque jour un résumé et une critique des spectacles qu’ils auront vus, accompagnés des meilleurs clichés de Marion Desjardins.

C’est parti pour l’aventure FMEAT2015 avec ecoutedonc.ca !

Renseignements, programmation et billetterie disponibles au www.fmeat.org

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :