[FESTIVOIX] Compte rendu de Caroline – 5 juillet 2019

Lou Doillon – Voix Multiples – Jardin des Ursulines – 19 h

Je découvrais cette artiste multidisciplinaire et j’ai été charmée par son énergie lascive. Sa musique est un excellent mélange entre le folk et le pop-rock, dépendant de ses albums. Elle a su offrir une belle diversité de pièces au public assez nombreux qui s’était déplacé pour faire une découverte supplémentaire durant le dernier week-end du festival.

Elle vient tout juste de lancer son troisième album qui allie beaucoup plus le rock alternatif et le pop que ses deux premiers albums qui étaient plutôt folk rock. J’ai davantage apprécié les nouvelles pièces justement parce qu’elles étaient un peu plus rythmées et donnaient envie de bouger.

Fait intéressant, la jeune femme de 36 ans a pour demi-sœur Charlotte Gainsbourg, donc la musique est quelque chose d’inné chez elle (c’est la fille de Jane Birkin) mais également le mannequinat qui fut sa première carrière.

Roxane Bruneau – Voix Populaires – Scène Loto-Québec – 20 h 35

Connue en premier lieu sur le web, Roxanne Bruneau est une jeune youtubeuse très populaire, et on a pu le constater grâce aux cris des nombreux fans qui étaient présents au premier rang.

Sans filtre, elle raconte ses émotions dans les chansons autant qu’entre celles-ci, en y allant d’histoires de toilette et d’anecdotes de tournée. Bien que sa carrière soit toute jeune, elle joue beaucoup à la radio avec son album Dysphorie sorti en 2017.

La première chanson qui l’a fait connaître et qui lui a valu son contrat de disque se nomme Sans toi c’est plus parail (oui, la faute de français est voulue!). C’est une pièce qu’elle a composée entièrement avec les commentaires de ses abonnés sur YouTube. Son interprétation de cette pièce a été un moment fort de sa prestation, car tout le monde s’est mis à chanter très fort. C’était une bonne ouverture pour les vedettes de la soirée, le duo 2 frères.

FouKi – Voix Hip-Hop – Église St. James – 23 h 15

Le spectacle de FouKi (ou Léo Fougères pour les intimes) avait été déplacé à la Scène Loto-Québec, car dans l’église St. James, un grand nombre de personnes auraient été déçues. Le FestiVoix a eu raison de déplacer la prestation de FouKi, car il restait encore au moins 2 000-3 000 personnes pour le spectacle de 23 h 15, alors qu’il y aurait eu de la place pour seulement 200 personnes dans l’Église…

Son dernier album, ZayZay vient tout de juste de paraître et le protégé de Koriass (qu’on a vu le 1er juillet) est de tous les festivals. On aime autant ses beats que son flow quand il rappe. Il est toujours accompagné de son beatmaker et producteur Quiet Mike, qui joue un grand rôle dans le succès de Fouki grâce à ses beats vraiment originaux et dynamiques.

La prestation a vraiment été à la hauteur de l’engouement qu’il y a pour ce jeune rappeur de 21 ans. Pour ma part, j’attendais avec impatience la pièce Wono, car l’artiste vient de lancer un vidéoclip sur le web et la chorégraphie qui accompagne la pièce est vraiment amusante. Il a semblé avoir beaucoup de plaisir à l’interpréter.

En résumé, une belle soirée encore une fois avec une couleur particulière pour chaque artiste. C’est la beauté des festivals et d’avoir autant de choix de spectacles dans une journée!

  • crédit photo : Jean-François Desputeaux
  • crédit photo : Jean-François Desputeaux
  • crédit photo : Jean-François Desputeaux
  • crédit photo : Jean-François Desputeaux
  • crédit photo :Jean-François Desputeaux
  • crédit photo : Jean-François Desputeaux
  • crédit photo : Jean-François Desputeaux
  • crédit photo : Jean-François Desputeaux
  • crédit photo : Jean-François Desputeaux
  • crédit photo : Jean-François Desputeaux
  • crédit photo : Jean-François Desputeaux
  • crédit photo : Jean-François Desputeaux
  • crédit photo : Jean-François Desputeaux
  • crédit photo : Jean-François Desputeaux

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :