[FESTIVOIX] COMPTE RENDU DE MARIE-CHRISTINE 4 JUILLET 2019

The Sun – Scène Rythme FM des Voix Libres – 18 h

Le soleil et la chaleur étaient au rendez-vous jeudi dernier et la température cadrait parfaitement avec la musique estivale de la formation The Sun. En effet, le groupe s’est produit sur la scène Rythme FM des Voix Libres du FestiVoix.

Michel Lemay, à la voix et à la guitare sèche, était accompagné pour l’occasion de Marc-Antoine Goulet à la guitare électrique, de Patrick Dubois à la batterie, de Dominic Laroche à la basse, de Pierre Verville au clavier et des choristes Sarah Bernard-Pépin et Annick Bernatchez.

Le band a repris plusieurs succès en les adaptant à la saveur reggae. Parmi les pièces jouées, on compte bien sûr des chansons de Bob Marley, qui a popularisé cette musique dans le monde entier. Ce style musical a émergé à la fin des années 1960 et est issu du ska et du rocksteady et a aussi intégré des influences du jazz et du blues.

Nous avons donc eu droit notamment à : Get up, Stand Up de Bob Marley, Here I AM de SOJA, Let’s Get Together, Love Is My Religion de Ziggy Marley, Talking In Your Sleep de The Romantics et Wagon Wheel de Old Crow Medicine Show.

L’ambiance était décontractée et des gens du public ont dansé, se laissant emporter par le rythme, pour le plus grand plaisir des artistes sur scène.

Colin Moore – Scène Loto-Québec des Voix Populaires – 20 h 35

Armé de sa guitare et de son harmonica, Colin Moore était de passage au FestiVoix le jeudi 4 juillet sur la scène Loto-Québec des Voix Populaires. L’auteur-compositeur-interprète était accompagné de Ryan Battistuzzi à la guitare électrique, de Vincent Peake (du band Groovy Aardvark) à la basse et de Dustin Moores à la batterie.

Colin Moore se distingue, entre autres, par sa voix unique, ensorcelante et éraillée. Il s’est fait remarquer à l’international dès la sortie de son premier album Leaving Home (2010) et à son récent passage à la populaire émission La Voix saison 7.

On le compare souvent à de grands noms de la musique comme Bruce Springsteen, Rod Stewart et Tom Waits au niveau vocal et avec Tom Petty, Neil Young et Bob Dylan au niveau composition et écriture.

Il a interprété des chansons de ses trois albums jeudi soir : Leaving Home (2010), Accepting the Mistakes (juillet 2012) et Heart of the Storm (octobre 2012).

Parmi les pièces jouées, on compte The Heart of the Storm, Long Road, 3 Fat Pills, Come Down on Me et Ayoye d’Offenbach pour clore le spectacle.

Très à l’aise sur la scène et doté d’une fougue et d’une énergie manifestes, l’artiste a su animer la foule.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :